“Le psychodrame analytique garantit un travail psychique de symbolisation, trop négligé par les techniques corporelles telle la bioénergie ou le cri primal, alors qu’il offre toutes les possibilités d’exercices corporels dont un sujet peut avoir besoin pour évoluer”
Didier ANZIEU

Au psychodrame analytique, le jeu figuratif et le savoir faire de l’analyste vont induire les processus thérapeutiques. Pour cela, l’analyste “meneur de jeu” va utiliser le transfert* et son interprétation.

Le psychodrame mobilise en profondeur la vie psychique et émotionnelle de chacun. Le groupe de patients et/ou la présence des co-thérapeutes aura un effet rassurant pour aborder avec tact et finesse les difficultés.

Grâce à l’ingéniosité du dispositif et l’art de l’analyste “meneur de jeu”, certaines personnes peuvent enfin effectuer un processus thérapeutique. Il serait trop long et laborieux dans les dispositifs classiques habituels (analyses divan-fauteuil).

Comme le dit D. Hirsch, l’action du psychodrame permet de changer les rôles dans lesquels le patient est enfermé… Il est probable qu’il développera ainsi sa créativité et ses ressources pour gérer autrement les choses.

Indications du psychodrame psychanalytique

Il s’adresse à toute personne (enfant, adolescent ou adulte) ayant des difficultés pour être en contact avec elle-même et les autres. Penser, éprouver de simples affects ou se sentir vivant est parfois mission impossible. On peut dire que le psychodrame analytique est particulièrement Comme le dit Jean-Marc Dupeu, “ce n’est pas aux sujets capables d’investir spontanément le jeu que le psychodrame sera électivement proposé mais, au contraire, à ceux dont la clinique met en évidence une grave entrave à la capacité de jouer”.

 

Déroulement au psychodrame

– Dans un premier temps, le patient va dire tout ce qui lui vient à l’esprit et s’entretenir avec le meneur de jeu ;
– Dans le deuxième temps, la consigne consiste à mettre en scène une situation (vécue ou imaginaire, présente ou passée…) ;
– Enfin, après le temps du jeu, le patient pourra prendre spontanément (ou avec l’aide du meneur de jeu) la parole. Cela ayant pour effet de lier les affects et les pensées, de “boucler la boucle” grâce à l’aspect inattendu des sensations, émotions ou associations d’idées.

Psychodrame analytique individuel ou en groupe

En France les références psychanalytiques dominent quand à l’usage du psychodrame :

– Au psychodrame analytique individuel, le meneur de jeu (appelé aussi directeur de jeu) est garant du cadre thérapeutique et de la conduite du processus. Il est assisté par des psychothérapeutes (les co-thérapeutes) qui seront mis en scène pendant le temps du jeu.

– Le psychodrame analytique en groupe comprend un groupe de patients travaillant tous ensemble simultanément. Le meneur de jeu donne individuellement des interprétations (dont chacun pourra tirer profit). Ces interprétations auront pour action de mettre à jour les problématiques, la dynamique du transfert* afin de relancer les processus de changement. La structure de travail reste similaire au psychodrame analytique individuel.

Les règles élémentaires

– On peut  “tout dire” (même ce qui paraît ne pas avoir de sens dans l’immédiat) ;
–  on joue avec le principe du “faire semblant pour de vrai” ;
– tout peut être joué ;
– le contact physique réel est exclu pendant le jeu ;
– Le “meneur de jeu” décide du début et de la fin du jeu.

Le psychodrame permet de

– vivre “pour de vrai” quelque chose tout en faisant “comme si” ;
– se représenter en jouant ce qui pourrait rester impensable autrement ;
– trouver un nouvel éclairage sur des situations anxiogènes ;
– aider les personnes qui ont du mal à parler ou à ressentir ;
– instancier (rendre tangibles les émotions et sentiments) et se distancier ;
– faciliter l’analyse du transfert* mis à mal dans une thérapie classique.

* Le transfert est le fait de s’adresser à quelqu’un en le prenant inconsciemment pour quelqu’un d’autre. La mise à jour du transfert par l’analyste permettra de relancer le processus thérapeutique. Il a pour fonction de libérer la personne de la tendance à répéter des scénarios pourtant mal vécus.

 

pour en savoir + : psychologies.com/Le-psychodrame-analytique

Télécharger le livret Le Psychodrame, une thérapie par le jeu que vous trouverez en bas de la page suivante psychodrame.be