Livre d’or

Bruno (atelier ” Les champs de Kairos” / mars 2018)
“Les Champs de Kairos, crées par Arnaud Touraine sont un rendez vous avec l’âme.
Assis en cercle, chaque participant se plonge dans une rêverie silencieuse de quelques minutes.
Puis tous le regards se tournent vers celui ou celle qui prend possession de l’espace intérieur du cercle que forme le groupe.
Complétement « centré »,  il /elle offre ce qu’il EST dans ces instants qui lui sont réservés.
Ses mouvements et ses paroles s’expriment à travers le prisme du regard de chacun.
Par son expression orale ou corporelle, son âme parle directement aux âmes qui l’entourent. C’est un jeu ou on ne joue pas de rôle, un Jeu où seul le JE véritable s’exprime et résonne en  se reflétant  dans le regard de l’autre.
Puis, il/elle rejoint sa place et se plonge en silence tour à tour dans le regard de chaque participant témoin de ce temps suspendu, capte cette opportunité d’échanger avec l’autre sa vision de son champ d’éternité.
Merci Arnaud de créer de si belles rencontres.”

Françoise (atelier ” Les champs de Kairos” / mars 2018)
“Nous sommes assis en cercle autour d’Arnaud. Le silence s’établit. L’un d’entre nous se lève et se place au centre et se livre à son « acte poétique », le plus souvent une improvisation gestuelle, mais qui peut être aussi une petite scène, voire même une promenade de mots. Les autres regardent. A l’issue de sa prestation, l’impétrant adresse un regard à chacun et rejoint sa place. Sans un mot. Un autre s’en va alors au centre. Mouvements, regards, silence : drôles d’ingrédients pour une découverte de soi, démarche que l’on fait d’habitude à l’aide de la parole . Peu importe que nos gestes ne soient pas ceux que nous voudrions qu’ils soient. Nous nous exprimons, nous nous dépouillons car dans cet exercice, même nos artifices nous dévoilent. Et nous voilà face à nos désirs, nos rêves, mais aussi notre impuissance, nos frustrations. Entier avec nos blessures intimes. Mais le cercle autour de nous, nous protège du dehors. Action, mais aussi méditation « Les champs de Kairos » nous permettent une approche globale de nous même : notre corps, notre esprit, mais aussi notre aura. C’est une expérience rare.”

 

Yann, (atelier “Les champs de Kairos” / 2018)
“Quand je viens à Kairos, je ne sais pas ce qui va se passer.
Même si je connais la règle du jeu, sa simplicité me laisse présager l’inconnu.
Du silence, de la rêverie partagée, qu’est-ce qui va surgir aujourd’hui ?
Je me laisse surprendre par les actes, mouvements, paroles, des participants.
Et par les miens.
Je me découvre, je découvre d’autres.
Il faut la présence bienveillante d’Arnaud pour oser habiter le vide, pour donner forme à l’informe qui advient.
Kairos est le contraire de nos vies prévisibles.
Il m’en reste des éclats de miroir.
Des germes de créations qui pourraient bien vivre ailleurs.
Des instants singuliers.”

Federica (atelier “Les champs de Kairos” / décembre 2018)
“Au départ la peur m’a saisie. Que vais je faire ? Deux danseurs se sont suivis. Et moi ? Que vais-je pouvoir faire ? Le jugement de soi. Ah te voilà, je lui répondis. Je pris mon courage à deux mains et vas y au milieu du groupe ! Merci audace j’ai pu vivre cette peur, et je dis ok. Un véritable moment de partage je vis, et quel plaisir de sentir, voir, se laisser toucher aussi par les moments de poésie des autres. Un véritable instant de poésie s’était donc produit, le groupe soutenant l’acte créateur de chacun de nous, les chanceux participants”

Estelle F., 37 ans (mai 2015)

“Je suis très heureuse de vous annonces ma maternité ! J’héberge depuis quelques mois un petit bébé dans mon ventre, je m’arrondis doucement et commence à le sentir bouger ; entendre son cœur battre est très euphorisant et me rempli de joie. Nous allons commencer des séances d’haptonomie lundi prochain et je repense souvent au groupe de thérapie et à ce qu’il m’a apporté et permis de construire. Quelle belle équipe !! Je vous remercierai encore et encore ! Bonne continuation.”

Michel S., 45 ans (stage naissance / Juillet 2014)
« Ce stage m’a permis de réaliser l’expérience intense d’une naissance dans un cadre sécurisant et aimant ou j’ai pu enfin me laisser aller sans inhibition à recevoir l’amour de mes nouveaux parents. Ce stage a été aussi l’occasion de renouer avec une sorte de rage lors du moment passage. J’ai poussé avec une force énorme, une saine agressivité, un élan vital qui en fait me porte depuis le tout début de ma vie. Ce stage m’a également permis d’endosser pour la première fois de ma vie le rôle d’un père, chose que j’ai toujours refusé avec la plus grande énergie. Mais là, je n’ai pas pu résister à l’appel de cette femme dont j’ai su sentir son immense besoin d’amour et j’ai accepté d’être son « papa », et cela a été un instant de grande tendresse quasi fusionnel entre elle et moi, un moment de grâce. »

Simon J., 29 ans (stage naissance / Juillet 2014)
“Le stage de naissance fut exceptionnel : aussi bien au niveau de l’expérience vécue que de la prise de conscience qui en découle.
Lors de ma (re)naissance, j’ai vraiment eu l’impression de revenir sur terre avec cette fois la possibilité de me souvenir de chaque sensation, émotion et pensée. J’ai été accueilli par des parents aimants et attentionnés et j’ai ressentis un grand soulagement et bien-être de trouver cet amour et cette sécurité avec eux. C’est difficile à décrire. Il faut l’avoir vécu pour percevoir l’intensité de cette expérience. J’ai retrouvé en moi cette innocence et cette lumière de l’enfant que j’avais étouffé sous une carapace depuis bien longtemps : quelle libération et quelle joie.
Dans mon travail d’analyse, cela m’a permis de retrouver ma place d’enfant de mes parents – rôle que je n’avais plus occupé depuis longtemps – et de prendre du recul par rapport à ma vie d’adulte, ma place dans ma famille et dans la société.
En tant qu’homme sans enfants, la grossesse et la naissance étaient pour moi des évènements lointains, inconnus et quelque peu inquiétants. Ce stage m’a ouvert à une toute nouvelle vision et sensibilité. Je me suis rendu compte de mon pouvoir et de mon impact dans le processus de création de la vie et je me sens prêt et confiant à accueillir, quand le temps viendra, mon enfant dans ce monde.
Je dois également parler du cadre dans lequel ce stage se déroule et sans lequel une telle expérience serait difficile. Arnaud et Mariana sont d’une grande pédagogie et d’une grande attention. Ils savent nous mettre à l’aise et nous aider à faire les pas difficiles. Ils arrivent à créer une atmosphère sécurisante et où chacun peut  exprimer ce qu’il vit. Le groupe se lie rapidement et il est très agréable de voir les échanges profonds et les bonnes intentions de uns envers les autres. Je me suis également redécouvert au travers des personnes avec qui j’ai fait ce stage: me reconnaissant dans leurs attentes, leurs inquiétudes, leurs questionnements, etc. On se sent moins seul face à ses difficultés et ensemble, on avance à pas de géants.
Je ne peux que recommander le stage de Naissance et plus généralement le travail en analyse psycho-organique proposé par Arnaud. Je me sens libre, centré, reconnecté à moi-même et avec les outils nécessaires pour mener ma barque.
Merci à tous pour ce week-end inoubliable !”

Carolina C., 37 ans (stage naissance / Juillet 2014)
“Queridos, queridas, queridoas,
Este mensaje es solo para darles las GRACIAS por acompañar y ayudarme de una u otra manera, con sus multiples y maravillosas maneras de estar en mi vida, a encontrar de nuevo mi camino! Les mando esta pequenha antologia musical, por si tienen ganas de saber en que planeta estoy en este punto! Un abrazo fuerte, fuerte, muy fuerte, Carolina (aprovechando-el-impulso-mientras-dura!)…”